Powered by ZigaForm version 4.5

Un peu de chimie

Pourquoi la modification pour l’éthanol E85 est-elle importante?

L’éthanol à un pouvoir calorifique plus faible que celui de l’essence, cela signifie par exemple que pour produire une quantité de 1 watt d’énergie, il faudra plus de quantité d’éthanol que d’essence.

D’autre part, le rapport stœchiométrique de l’éthanol sera atteint si l’on mélange 9 kilos d’air pour 1 kilo d’essence, là où à l’essence, il faudra 14,7 kilo d’air pour 1 kilo d’essence.

Nous en profitons pour rappeler que le rapport stœchiométrique représente le rapport de mélange de 2 matières pour lequel une explosion ne produira aucun résidu de surplus par rapport aux éléments qui lui ont été injectés. Ainsi, nous obtiendrons un mélange dit « riche », si des résidus de carburant seront retrouvés dans l’échappement, ou un mélange dit « pauvre » si dans les gaz d’échappement des molécules d’air sont en plus grand nombre que celles du carburant.

A titre d’exemple, 17 d’AFR sera plus pauvre que 13. Car à 17 d’AFR, nous avons 17 kilos d’air contre 13 kilos d’air à 13 d’AFR, et à chaque fois, pour 1 kilo d’essence.

L’éthanol

Le carburant E85 est, comme son nom l’indique, composé de 85% d’éthanol et de 15% de SP95, donc le rapport stœchiométrique de ce carburant se calcul de la façon suivante :

(Stœchiométrique Éthanol * % éthanol) + (Stœchiométrique sans plomb * % sans plomb)

Soit

(9 x 0,85) + (14,7 x 0,15) = 9,86 volume d’air par volume de carburant

Si l’on divise ensuite le rapport stœchiométrique de notre E85 (9,86) par celui du sans plomb (14,7), nous obtenons un rapport de 0,67 => (9,86 / 14,7), soit 33% de carburant en plus à envoyer pour obtenir le stœchiométrique.

Le boitier E85 idéal

Le kit éthanol eFlexFuel augmentera donc le temps d’injection en fonction du taux d’éthanol dans le réservoir. L’E85 peut contenir 60, 70, 85% d’éthanol, cela peut varier dans certaines régions, éthanol été, hiver. Le boitier enverra donc l’information au calculateur pour aussi rectifier le ratio air/carburant (rapport stœchiométrique) et avoir ainsi une combustion parfaite. La lambda restera sur 1.

Une modification éthanol E85 respectée n’endommagera pas votre mécanique, bien au contraire.

Les démarrages à froid avec l’E85

Il faut savoir que seules les vapeurs d’un carburant s’enflamment, ainsi, lorsque la vapeur s’enflamme, cela va ensuite créer l’évaporation du reste du liquide, et brûler tout le mélange. Même si pour certains cela paraît fou, à titre d’expérience, trempez une allumette allumée dans de l’essence, et vous verrez que rien ne brûlera, car dans l’essence, il n’y a pas d’oxygène, et pas d’oxygène = pas de flamme.

le point éclair

Le point éclair lui, correspond à la température de carburant pour laquelle ce même carburant va produire suffisamment d’évaporation de liquide pour s’enflammer, et ainsi, entretenir lui-même son auto inflammation.

Au Sans Plomb, le point éclair se situe à – 43 degrés celcius, ce qui signifie que de – 43 degrés celcius à + l’infinie, la combustion au Sans Plomb est capable de s’entretenir elle-même, c’est-à-dire que le carburant va produire suffisamment d’évaporation de liquide pour s’enflammer.

A l’éthanol (donc 100% éthanol), le point éclair se situe à 12 degrés celcius, ce qui signifie qu’en dessous de 12 degrés celcius, le carburant ne va pas produire suffisamment d’évaporation de liquide pour s’enflammer.

L’E85 contenant en théorie 85% d’éthanol l’été contre 65% en hiver, il aura lui un point éclair à :

(12 x 85%) + (-43 x 15%) => 3,75 degrés celcius l’été

Contre

(12 x 65%) + (-43 x 35%) => – 7,25 degrés l’hiver

Donc, en théorie, le moteur ne pourra pas démarrer en dessous de -7,25 degrés en hiver, et 3,75 degrés en été. Ceci est vraiment le point négatif de l’E85.

Et pourtant, bon nombre de voiture démarre quand même.

En effet, nous disposons de 2 outils essentiels qui vont permettre au carburant de s’enflammer malgré tout avec la modifification ethanol E85.

L’allumage

L’étincelle fournie par la bougie est très importante, sont intensité, sa qualité, sa taille et sa température vont jouer un rôle important dans le démarrage. Ainsi, nous suggérons toujours de passer sur des bougie à technologie IRRIDIUM lorsque l’on passe à l’E85, elles permettront d’améliorer le démarrage à froid, de plus, la valeur de l’écartement influe sur la température d’allumage qui est en relation directe avec la combustion du mélange d’air et de carburant pulvérisé dans le moteur. Un écartement important se traduit par exemple par une étincelle plus grande.

 La quantité d’essence injecté durant la phase de démarrage

Elément ultra essentiel qui garantit le démarrage à froid, la quantité d’essence injecté durant la phase pendant laquelle on tourne la clé du démarreur, est paramétrable dans la cartographie ou gérée par un boitier.

 

 

 

eflexeco

Promotion exceptionnelle jusqu'au 25 septembre 2020!
eFlexEco au prix de 379€ 

Profitez de l'offre!
4 x sans frais par CB, livraison gratuite mondial relay.
close-link

Pin It on Pinterest

Share This